• background rays
Digestion, déperdition calorique et rassasiement

La digestion des protéines est la plus longue et la plus laborieuse de toutes les catégories d’aliments. Il faut plus de trois heures pour désintégrer et assimiler des protéines. La raison en est simple. Ses molécules sont de longues chaînes aux maillons fortement soudés nécessitant l’action combinée d’une bonne mastication, d’une laborieuse trituration mécanique de l’estomac et surtout l’attaque conjuguée de différents sucs gastrique, biliaire et pancréatique pour venir à bout de leur résistance. Ce long travail d’extraction des calories coûte très cher à l’organisme et l’on a calculé que pour parvenir à soutirer 100 calories d’un aliment protidique, il fallait en dépenser près de 30. On résume cette particularité en disant que l’action dynamique spécifique des protéines est de 30 %, alors qu’elle n’est respectivement que de 12 % pour les lipides et de 7 % pour les glucides. Ce qu’il convient de retenir de cela, c’est que lorsqu’un candidat à l’amaigrissement consomme de la viande, du poisson ou un yaourt maigre, le
simple fait de le digérer et de l’assimiler lui impose un travail, une perte de calories qui réduit l’apport énergétique de son repas. Cette caractéristique lui est donc particulièrement favorable. Nous y reviendrons plus longuement lors de l’explication du mode d’action du régime des protéines pures. De plus, la lenteur de cette digestion et assimilation retarde la vidange gastrique et augmente la sensation de réplétion et de rassasiement.

Certains Mots Cls


kinésiologie pour maigrir.

Vous aimerez aussi -