• background rays
En conclusion 2
En conclusion

Le régime des protéines pures, régime inaugural et moteur principal des quatre régimes intégrés qui composent mon plan, n’est pas un régime comme les autres. C’est le seul qui n’utilise qu’une seule famille de nutriment et qu’une catégorie bien définie d’aliments à teneur maximum en protéines. Dans ce régime et tout au long du déploiement du
plan, toute référence aux calories et à leur décompte doit être abandonnée. En consommer peu ou beaucoup modifie peu les résultats, l’essentiel est de rester à l’intérieur de cette catégorie d’aliments. De même, le secret revendiqué des deux premières phases proprement amaigrissantes du plan est de manger beaucoup, voire de manger préventivement,
avant que la faim ne survienne, faim devenue alors incontrôlable et qui ne se contentera plus des protéines autorisées mais entraînera l’imprudent vers des aliments de pure gratification, des aliments de faible valeur nutritionnelle mais à forte charge émotionnelle, du sucré et de l’onctueux, riches et déstabilisants.

L’efficacité de ce régime est donc tout entière liée à la sélection des aliments, foudroyante tant que l’alimentation est limitée à cette catégorie d’aliments, mais fortement ralentie et ramenée à la triste règle du décompte des calories si l’alimentation s’en échappe. En clair, en suivant ce régime, vous n’êtes plus dans le système des calories mais dans celui des catégories. Vous n’avez donc nul besoin de compter mais de rester à l’intérieur de ses frontières.
Mais si vous sortez de la liste des aliments autorisés, vous n’avez plus droit aux quantités et il vous faut revenir au comptage du nombre de calories que vous mettez en bouche. C’est donc un régime qui ne peut être fait à moitié. Il répond à la grande loi du tout ou rien qui explique non seulement son efficacité métabolique mais tout autant son formidable impact psychologique sur le gros qui, lui aussi, fonctionne selon cette même loi des extrêmes.

Tempérament excessif par excellence, aussi ascétique dans l’effort que relâché dans ses abandons, le gros trouve dans ce régime une démarche à son image dans chacune des quatre étapes de mon plan. Ces affinités entre profil psychologique et structure du régime créent une rencontre dont l’importance est difficile à comprendre pour le profane mais qui, sur le terrain, est décisive. Cette adaptation réciproque génère une forte adhésion au régime qui facilite l’amaigrissement mais prend toute sa mesure au stade de la stabilisation ultime, lorsque tout repose sur un
seul jour de régime de protéines par semaine, un jour de rédemption, une frappe tout aussi ponctuelle qu’efficace et qui, seule et sous cette forme peut être acceptée par tous ceux qui luttent depuis toujours contre leur prédisposition à la surcharge.

Certains Mots Cls


kinésiologie pour maigrir.

Vous aimerez aussi -