• background rays
l'adolescente à risque

• En cas de simple tendance à l’embonpoint dans un contexte de règles irrégulières avec syndrome prémenstruel marqué, il convient d’interroger son médecin pour estimer l’état de maturité osseuse et ce qu’il reste à attendre
de la croissance en cours.

• Lorsque la croissance n’est pas terminée, mon régime de consolidation est le mieux adapté à la situation et suffit habituellement à endiguer cette tendance modérée, à condition de le pratiquer dans son intégralité, sans oublier le jeudi
de protéines pures.

• Lorsque la croissance est achevée ou que la tendance à l’embonpoint n’est pas suffisamment contrôlée par le régime précédent, passer alors à la deuxième phase de mon plan, la phase de croisière, mais en l’adaptant au statut vulnérable de l’adolescente. Alors que cette phase est pour l’adulte composée d’une alternance de protéines pures et de protéines + légumes, pour l’adolescente, elle se déroulera sur le mode unique de protéines + légumes à jet continu et sans alternance.

• Si la prise de poids s’aggrave, et à partir de l’âge de 17 ans, passer à la phase de croisière intégrale, celle de l’adulte en la pratiquant avec un rythme d’alternance 1/1, soit une journée de protéines pures suivie d’une journée de protéines + légumes jusqu’à obtention du Juste Poids tenant compte de l’âge de cette adolescente et surtout pas d’un poids auto-choisi sous le qualificatif de Pbids idéal. Ce dernier, irréaliste ou trop long à atteindre, prend le risque de rendre l’organisme trop économe et d’enfermer l’adolescente dans une alimentation trop restrictive.

Certains Mots Cls


proteine de soja texture et regime,plan hache au boeuf,glacons,content.

Vous aimerez aussi -