• background rays
Le-spécial-bras-ramollis
Le spécial bras ramollis

Le bras féminin est un marqueur très fin de l’historique du surpoids, de l’épaisseur et de la qualité de la peau et du type de morphologie d’une femme. Il existe une symétrie de répartition de la cellulite sur les cuisses et sur les bras. Une majorité de femmes ayant de la cellulite sur les cuisses ont aussi des gros bras. Lorsque ces femmes maigrissent, elles perdent plus facilement des bras que des cuisses, ce qui explique que bien souvent, ces gros bras amaigris perdent de leur tonus et se ramollissent, ce qui est très mal vécu. Il y a peu de solutions à ce problème fréquent, les crèmes sont inefficaces et la chirurgie n’est pas indiquée car trop cicatricielle. Ici aussi, il existe un choix inflationniste d’exercices de musculation du bras. J’ai choisi cet exercice et ne vous en proposerai qu’un seul car tout ce qui est trop compliqué perturbe et dilue la consigne. Cet exercice est mon préféré car il est simple, global et efficace lorsque le ramollissement n’est pas trop marqué, et même dans ces cas, il n’est jamais vain.

Cet exercice a ainsi l’avantage de faire travailler dans le même mouvement deux muscles antagonistes, le biceps sur le devant du bras et le triceps sur la face arrière du bras, afin de muscler en force toute la partie charnue du bras pour retendre le revêtement cutané ramolli du bras. Tenez-vous debout, une bouteille d’un litre et demi d’eau en main ou un haltère du même poids.

Commencez le mouvement, les bras le long du corps, tendus vers le sol. Fléchissez alors l’avantbras sur le bras pour amener la bouteille au contact de l’épaule. Étendez alors le bras pour revenir à la position verticale de départ et la dépasser pour, bras tendus, remonter le plus haut possible en arrière jusqu’à atteindre l’horizontale ou même la dépasser. La première partie du mouvement contracte le biceps, la seconde, le triceps, l’ensemble tonifie et
accroît la masse musculaire du bras et retend la peau qui le recouvre.

Ce mouvement complet doit être effectué 15 fois pour obtenir un accroissement de la masse musculaire suffisant pour mettre la peau en tension. Essayez d’aller au bout de vos possibilités et si vous vous sentez apte à aller au-delà, faites-le, un muscle ne s’hypertrophie qu’en sollicitation maximale. Lorsque vous aurez pratiqué ces 15 mouve-
ments chaque jour pendant une semaine, essayez de passer à 20, puis de semaine en semaine à 25 pour atteindre 30 mouvements successifs à la fin du premier mois. Au-delà, c’est un ressenti personnel qui vous guidera mais déjà, vous serez assurée d’avoir retrouvé un bras plus ferme et réhabité. D’autre part, conservez en mémoire qu’une peau
détendue par un amaigrissement a besoin de six mois avant d’avoir effectué son entier travail de rétraction. Fasse ce délai, n’en attendez plus aucune amélioration spontanée. Donc, pour ces quatre exercices, le mot d’ordre est : muscler, tendre la peau de l’intérieur et attendre sa pleine rétraction.

Certains Mots Cls


proteine de soja texture et regime,plan hache au boeuf,content.

Vous aimerez aussi -