• background rays
L'enfant à risques

Il s’agit en général d’un enfant gourmand et peu actif, issu de parents gros ou laxistes et affichant très tôt un fort appétit et une tendance à l’embonpoint. À cet âge, il n’est certes pas question d’instaurer un régime et encore moins un régime aussi efficace et structuré que mon plan. Mais il faut bien répondre à sa mère qui ne sait comment endiguer cette tendance.

La réponse est claire et simple. Elle consiste à :
– éviter d’acheter et d’introduire à la maison tous les aliments au goût sucré à l’exception de ceux édulcorés àTaspartam;
-éliminer vraiment les chips, les frites et les oléagineux (cacahuètes, pistaches);
– réduire de moitié ou des deux tiers l’utilisation des graisses (huile, beurre, crème) des sauces et préparations.

Avec ces trois mesures élémentaires mais très efficaces à long terme, les plus gros dangers peuvent être écartés. Mais ces mesures ne sont pas négociables car il en va de la santé ultérieure, tant physique que psychique, de ces enfants.
Une mère avisée devra donc éviter d’introduire chez elle toutes sortes de bonbons, friandises, gâteaux, chocolats, pâtes à tartiner ou glaces et réserver ces aliments pour des occasions festives ou des récompenses. D’autant qu’il existe aujourd’hui un nombre croissant de produils de substitution, d’allégés en tout genre, confitures sans sucre, chewine-gums de régime, laitages aromatisés, chocolats faiblement sucrés, flans sans sucre et peu gras, glaces au yaourt, etc. Elle aura aussi à faire preuve d’inventivité pour réduire la teneur en graisse des vinaigrettes, du
beurre ajouté aux pâtes et des diverses sauces de préparation des viandes, poissons ou volaille (cf. recettes et sauces conseillées).

Certains Mots Cls


proteine de soja texture et regime,plan hache au boeuf,content.

Vous aimerez aussi -