• background rays
Stabilisation ultime au long cours

Après la perte de poids puis l’évitement du rebond obtenu avec l’aide d’un réseau rassurant de consignes et de contraintes acceptées, le gros victorieux et souvent euphorique sait d’instinct que cette victoire est fragile et que, privé d’encadrement, il sera tôt ou tard – et plus souvent tôt que tard – livré à ses vieux démons. Mais d’un autre côté, il sait
encore plus sûrement qu’il ne pourra jamais acquérir l’équilibre et la mesure alimentaire que la plupart des nutritionnistes, avec raison, lui conseillent comme garantie de préservation du poids perdu.

Dans cette quatrième phase, lui est proposé trois mesures essentielles : une journée hebdomadaire du régime d’attaque initial, le régime des protéines pures, à la fois la plus efficace et la plus contraignante de ses armes, chaque jeudi pour le reste de sa vie ; l’abandon des ascenseurs ; trois cuillers à soupe de son d’avoine par jour. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, le gros parvenu au poids souhaité est non seulement capable d’accepter ces consignes mais il est conscient d’en avoir besoin et les revendique. Ce qu’il apprécie, c’est leur précision, leur simplicité concrète et ponctuelle, leur non négociabilité et leur efficacité qui lui permet de se nourrir normalement six jours sur sept sans risque de reprendre de poids.

Certains Mots Cls


kinésiologie pour maigrir.

Vous aimerez aussi -