• background rays
Troisième catégorie les poissons
Troisième catégorie : les poissons

Pour cette famille d’aliments, il n’y a aucune restriction ni limitation. Tous les poissons sont autorisés, qu’ils soient gras ou maigres, qu’ils soient blancs ou bleus, qu’ils soient frais ou congelés ou en conserve au naturel mais pas à l’huile, ou qu’ils soient fumés ou séchés.

• Tous les poissons gras et bleus sont autorisés, notamment la sardine, le maquereau, le thon, le saumon.

• Tous les poissons blancs et maigres le sont aussi tels la sole, le colin, le cabillaud, la dorade, le rouget, le loup, le merlan, la raie, la truite, le lieu, le sar, la lotte et bien d’autres moins courants.

• Le poisson fumé est lui aussi autorisé, notamment le saumon fumé qui, bien que gras et luisant n’est guère plus gras qu’un steak à 10 % MG. Il en va de même de la truite fumée, de l’anguille ou du haddock.

• Le poisson en conserve, très utile en cas de repas rapide ou en en-cas, est autorisé s’il s’agit de conserve au naturel comme le thon, le saumon, le maquereau au vin blanc consommé sans sa sauce et la sardine à la tomate.

• Enfin, le surimi, préparation d’origine japonaise à base de poisson blanc extrêmement maigre, aromatisé à la sauce de crabe. Nombreux sont mes patients et lecteurs qui ont un préjugé défavorable envers le surimi.

C’est vrai que c’est un aliment reconstitué mais, pour avoir fouillé son mode de préparation, j’ai appris que c’était un aliment de bonne qualité nutritionnelle préparé dès la pêche des petits poissons blancs qui le composent sur des bateaux-usines en haute mer. D’autres me font remarquer que leur étiquetage affiche une teneur en glucides. C’est vrai mais elle n’est pas rédhibitoire car il s’agit d’amidon et que le reste de ses qualités est suffisant pour le tolérer. En effet, sa teneur en matières grasses est très basse, son usage est extrêmement pratique, il est facile à transporter, sans odeur, ne nécessitant aucune préparation ni cuisson et pouvant se croquer en grignotage, à n’importe quelle heure de la journée. Le poisson doit se préparer sans adjonction de matière grasse mais arrosé de citron et saupoudré d’aromates, soit au four farci d’herbes et de citron, au court-bouillon mais plutôt à la vapeur ou mieux en papillote pour conserver l’intégralité des sucs de cuisson.

Certains Mots Cls


kinésiologie pour maigrir.

Vous aimerez aussi -